La bête à chagrin

Publié le par Nathalie

LA BÊTE À CHAGRIN - Paule Constant

Cathy, bientôt la quarantaine, fonctionnaire au contentieux du service des eaux, vit près de Marseille dans une villa héritée de sa famille. Elle est mariée à Tom, bel homme, sportif, patron d’une entreprise de climatisation. Ils ont un fils de quinze ans. On pourrait dire qu’elle est psychorigide : elle aime que rien ne change, ni dans sa vie, ni dans sa maison, ni dans son travail.
Le jour où Cathy tombe de nouveau enceinte, elle apprend que Tom a fait aussi un enfant à Malou, collègue et amie de Cathy. Bientôt, Tom quitte Cathy pour Malou et donne même à son fils adultérin le nom prévu pour le légitime, Angelo.
Cathy, complètement détruite intérieurement, va alors tomber sous la coupe d’un personnage sinistre et monstrueux, Jeff, obèse, mythomane, violent. Sous prétexte de réparer les serrures et l’électricité chez Cathy, il va saccager sa maison, puis sa vie. Jusqu’au viol et aux crimes sadiques. Il sera rapidement arrêté, mais Cathy sera considérée comme sa complice…
À partir d’un fait-divers authentique, survenu chez des gens ordinaires du Midi de la France, suivi d’un procès pour meurtre et complicité de meurtre, Paule Constant a écrit un thriller étonnant, où les points de vue de la juge, de l’avocat, des policiers et des témoins convergent vers les questions essentielles : devant un crime, qui est le vrai coupable, quelles en sont les causes profondes, faut-il aller jusqu’à accuser le destin ? Ainsi analysés, les personnages « sans qualités » que sont les inculpés rejoignent à leur manière les héros de la tragédie antique.

L'avis de Gigi :

1/ l'histoire est émouvante, Kathy se retrouve seule alors qu'elle attend son deuxième enfant.
2/ Suspense - la rupture va devenir l'enjeu d'une affaire judiciaire ou Kathy devra rendre des comptes.
3/ Construction : passé et présent jouent à cache-cache mais le fil du récit est si bien tendu qu'on s'en aperçoit pas.

Un roman qui plaira à tous, surtout aux amateurs de polars.

Désolée, je ne suis pas sûre de lire ce livre-ci car le suspens a l'air très bien rendu et j'ai peur de passer de mauvaises nuits... Merci nénamoins à Gigi qui me permet de mettre en ligne un style de livres qui ne serait pas apparu ici sans elle... 

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 06/04/2007 09:07

Je crois que je serai comme Nat, que je passerai des nuits blanches. Par contre je viens de finir "PS : I LOVE YOU". Livre formidable, au fur et à mesure qu\\\'on le lit une grosse boule se forme dans la gorge et je me dis que " l\\\'entourage" compte aussi beaucoup quand " entourage "  il y a.  Bises et joyeuses Pâques

famille Giraud-Mora 04/04/2007 20:14

D'après le résumé, l'histoire me plairait, mais je suis un peu comme Nat, cela me ferait passer de mauvaises nuits ! Je suis pas très polar.Bises

jackyodile 04/04/2007 08:37

bon courage pour la lecture