Dernier tango à...

Publié le par Nathalie

DERNIER TANGO À...

...PUERTO LA CRUZ

Je vais aujourd'hui vous dévoiler une petite partie secrète de ma vie...

Bon, pour ceux qui auraient vu le film suggéré dans le titre, je crie de suite : "Oh ! là ! Oh ! là ! Pas d'enflammade !". Je ne prévois pas de vous décrire nos ébats avec Brad, sur le balcon ou sur l'évier de la cuisine... Pas de panique, le beurre restera dans l'anonymat et dans son logis, c'est-à-dire le frigo...

Non, je vais vous parler de mes cours de tango !

Et oui ! Tous les lundis soirs, de 20h30 à 21h30, et ce depuis 3 mois, je vais au cours de tango.

Ce serait dommage d'être si près de l'Argentine et de ne pas profiter de l'expérience artistique des beaux et ténébreux hidlagos locaux. (Oui, parce que je vous l'avoue, j'y vais pour la danse, mais aussi, un peu pour "le paysage". Je m'imagine bien au bras d'un Antonio Banderas.).

Bon, la première étape était de trouver un partenaire... Brad était idéal ! Mais, peu motivé, il s'est proposé de faire la baby-sitter pendant que je me trouvais un autre partenaire... Je le soupçonne néanmoins d'avoir surtout profité de l'aubaine : en me mettant ainsi à la porte une fois par semaine, il a libre accès à l'ordinateur sans avoir à quémander son créneau horaire...

Mais finalement, ma quête du partenaire ne m'a pas emmenée très très loin puisque j'ai trouvé, 2 appartements plus loin, sur le même palier, un charmant voisin, intéressé par le tango (il en avait fait pendant 10 ans mais volontaire pour accompagner mes pas balbutiants sur la piste) et français de surcroît (ce qui me facilite la communication).

The Voisin ! Voilà donc le partenaire !

La deuxième étape, le choix des chaussures (on ne croit pas comme ça, mais c'est important la chaussure ! Et faire un choix, à la maison, ce n'est pas facile... Certaines mauvaises langues disent que j'en ai plus de 200 paires... Je ne vois pas de quoi ils parlent !).

La chaussure est choisie rapidement (Si ! Si ! C'est vrai : petit talon de 10-15 cm, petite bride qui tient le pied...). Et nous voilà partis !

C'est notre premier cours ! Je suis toute excitée... Antonio (Banderas, vous suivez, hein ?) sera-t-il là ?

Nous sommes accueillis par une charmante dame qui prend les inscriptions (noms, prénoms, ... et les sous bien sûr ! Mais pour danser avec Antonio, on est prêt à mettre le prix ! Hein les filles ?). Je cherche : Où est Antonio ?

On entre alors dans la salle de danse : joli parquet qui sonne bien sous les talons (j'adore le bruit du parquet sous les talons quand on danse...) et... un immense miroir qui couvre tout un mur ! Oups ! C'est terrible ça, on est obligé de se voir...

Tant pis, je ne pourrai pas m'imaginer en grande danseuse élancée et svelte, virevoltant au son de la musique... Faudra faire face à la réalité ! C'est pas grave, je vais danser avec Antonio ! Ça vaut tous les sacrifices ! Mais , il est où Antonio au fait ?

La prof s'approche de nous (et oui ! Vous avez bien lu ! LA prof ! Mais où est Antonio ???? Là le cri était un peu plus désespéré que précédemment)... Mais ? On ne m'avait pas dit que c'était UNE prof de danse !!!

Elle nous annonce que son collègue arrive. OUF ! SON collègue ! Me voilà rassurée ; IL arrive... Antonio ?

Elle met la musique : c'est beau, j'adore le tango... Mais où est Antonio ?

Un nouveau vient d'entrer, élégant, mais petit, et à peu près aussi sexy que Woody Allen... (remarquez que certaines le trouvent sûrement sexy le Woody, mais comme j'attends Antonio ; je ne suis pas très objective... Enfin, c'est pas mon genre, un point c'est tout !). Mais où est Antonio ?

Bref, un Woody arrive (pas mon genre donc, mais je l'ai déjà dit) et se met à danser avec la prof (il est tranquille le Woody !) qui, apparemment, le trouve à son goût... Ils sont très élégants ensemble, on a l'impression qu'ils glissent au son de la musique... Ils sont beaux !

...

J'attends toujours Antonio... Vous ne l'aviez pas oublié au moins ?

...

D'un coup, j'ai un flash ! Mais attendez !!! Le prof, c'est quand même pas le Woody ?

...

Nouvelle démonstration du couple ; faut se rendre à l'évidence, ce sont les deux profs !

J'aurai pas le plaisir de danser avec Antonio ; pas d'hidalgo ténébreux le lundi soir...

Remarquez, si on y pense bien, j'étais venu avec le voisin... C'est THE VOISIN, mon partenaire ! Enfin, où avais-je la tête ? C'est fou, ça ; je me suis laissé tourner la tête par Antonio ! Comme si je n'avais pas assez de Brad à la maison !!!

...

Pour conclure, je viens de passer trois mois très agréables, à aller aux cours de tango avec notre voisin. Les profs de danse sont tous les deux très sympas et pleins d'humour.

Mais voilà... Toutes les bonnes choses ont une fin, et nous avons appris lundi dernier qu'ils venaient de trouver un contrat dans un grand opéra de Caracas (parce qu'ils sont aussi profs et danseurs classiques. Il ne ressemble pas à Antonio mais il est bourré de talents !).

On les a vus danser en début d'année dans un "Casse-Noisette" époustouflant ; ils méritent vraiment cette promotion.

Tant pis pour notre tango (de toute façon, je ne suis pas sûre d'avoir fait des progrès mirobolants)... Nous leur souhaitons beaucoup de réussite...

Voilà, lundi était donc mon dernier tangon à... Puerto La Cruz...

Commenter cet article

jackyodile 19/03/2007 10:41

si tu ramene le voisin dans tes bagages ,il va falloir supprimer des chaussures ou des vetements ,mais attention Brad est là!!!!!!

lebeaupin claude 16/03/2007 17:37

On attend une démonstation pour le 18 Aoüt , par contre il faudra que tu viennes avec THE VOISIN , sinon tu auras un problème pour trouver un partenaire  .

Famille Giraud-Mora 16/03/2007 14:46

On attend la démonstration sur la terrasse cet été !!! Si Si Si, tu ne pourras pas te défiler !!!Bises

Mamzelle Maupin 16/03/2007 09:28

J'ai beaucoup aimé ton billet et puis je me suis revue prenant des cours de salsa en espérant aussi un beau ténébreux !!
J'adore les danses latines, tu auras peut être un autre cours qui s'ouvrira ... et maintenant tu as le voisin "sous la main".
Par contre c'est ton mari qui doit être déçu ... il va devoir te rendre l'ordi ;-))