La journée de la femme

Publié le par Nathalie

C'était la journée de la femme !!!

 

Oui, oui, je sais... Vous n'aimez pas cette rubrique, "Et vous , vous en pensez quoi?" (2 commentaires seulement la dernière fois)...

 

Mais si je réfléchis bien, je me dis que j'ai crée ce blog pour me rapprocher des amis et de la famille laissés en France, et pour pouvoir partager des choses et des idées avec vous, même mes humeurs...

Depuis, je me suis aperçue que ça pouvait aussi créer des liens avec de nouveaux amis (virtuels, je vous l'accorde, mais cela crée des liens quand même). D'ailleurs, bienvenus à tous les nouveaux ; ça fait plaisir de vous avoir parmi nous !

 

Bref, toujours est-il que : J'ai oublié la journée de la femme !!!

C'est fou, ça !

Je vous résume ma découverte aujourd'hui.

 

La prof d'italien :  Aujourd'hui, au Venezuela, c'est la journée de la femme.

Moi : Ah !? Oui !? Mais c'est vrai, c'est aujourd'hui le 8 mars ! C'est la journée de la femme aussi en France...

C'est la journée de la femme dans le monde entier... (oui, je sais que je répète toujours les mêmes mots, mais en espagnol, je fais ce que je peux...).

Arrive Brad sur ces entrefaits...

Moi : Et tu savais qu'aujourd'hui c'était la journée de...

Brad : ... de la femme, oui ! Je sais !

Moi : Mais si tu me l'avais dit, je ne serai pas venue travailler ! (La prof d'italien est morte de rire)

Brad : Bah, c'est pour ça que je n'ai rien dit !!!

 

Il est malin ce Brad ! Remarquez, si ça se trouve, je serais allée travailler quand même si je l'avais su ! Il a bien fait de ne rien me dire !

 

Donc, oui, c'était la journée de la femme. D'ailleurs, sur certains blog, comme celui d'Hélène, on en parle.

Sans être aussi catégorique qu'elle, nous parlons alors tous les trois des avancées symboliques et tangibles en matière de droit des femmes.

 

Oui, je dis "catégorique", en parlant d'Hélène, car elle conclut en disant :

Vous souhaitez une bonne fête à vos amis qui ont le sida, le 1er décembre ?
Et ben voilà, c?est pareil. C?est pas fête des mères, bordel.

 

Mais je me dis que je préfère être une femme que d'avoir le SIDA... C'est quand même pas la même chose... Quoique dans certains pays, c'est vrai que c'est comme une maladie terrible d'être une femme...Finalement, elle n'a peut-être pas tort !

 

Pour en revenir à notre conversation du déjeuner, à l'école, j'ai appris qu'il y avait dans le monde, 12 femmes chefs d'Etat ou de gouvernement. Si, si ! J'ai cherché sur internet : Au Libéria, Chili, Finlande, Lettonie, Iralnde, Suisse, Philippines, Mozambique, Allemagne, Corée du sud, Jamaïque, Nouvelle-Zélande. Pas mal, non ?

 

Sur le coup, je me suis dit "Waouhh! C'est pas mal!".

Puis après réflexion, "Oui, mais c'est pas tant que ça ; il y a pas loin de 200 pays au monde ; ça fait donc 6 %".

 

Après, je me suis demandé si c'était preuve d'évolution sociale, que d'avoir une femme au pouvoir ?

 

En tout cas, je trouve que c'est une sacrée révolution des mentalités. Il suffit d'entendre parler des femmes au volant pour comprendre ce que la conscience collective pense d'une femme au pouvoir...

 

Pensez-vous que la France, je veux dire les Français (et les Françaises !) soient prêts à accepter une femme chef d'Etat ?

 

Et quand je pose cette question, je ne pense pas obligatoirement à Ségolène... Imaginez-vous Michèle Alliot-Marie ou Dominique Voynet au pouvoir ? Il est politiquement correct d'accepter qu'une femme nous représente, mais serions-nous prêts à voter pour elle ?

 

Et en regardant autour de vous, dans l'entreprise où vous travaillez, y a-t-il beaucoup de femmes cadres supérieures ?

 

Je sais que finalement, quand on y pense, tout ça c'est bien futile en comparaison des luttes de ces femmes qui se battent pour ne pas être obligées de sortir dans la rue en burka, qui se battent pour avoir le droit d'aller à l'école, qui se battent contre l'excision et pour avoir droit au plaisir, qui se battent tout simplement pour avoir le droit d'exister...

 

Mais ... Vous en pensez quoi, vous, de la place des femmes dans la société française ? Seriez-vous VRAIMENT prêts à voter pour une femme ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la dudu 10/03/2007 13:44

Oui, a une femme au pouvoir ,mais pas un PANTIN

4nne 10/03/2007 09:19

Déjà rien que le fait d'être obligé de faire une journée de la femme démontre que nous vons un statut à part...Si j'étais Ségolène, et si j'étais élue, déjà je la supprimerai cette journée !!!C'est tous les jours de l'année qu'il faut penser à ces femmes brimées qui n'ont même pas le droit de mettre le nez dehors sous prétexte qu'elles sont nées femmes...En Turquie, j'ai vu des femmes qui descendaient un panier par la fenêtre pour acheter leur pain parce qu'elle n'avaient pas le droit de sortir. On a le droit de faire les corvées mais pas de se montrer et surtout pas d'émettre un avis quelconque.Le vrai premier progrès serait que l'on parle des candidats sans distinction de sexe...Pourquoi lorsque l'on parle de Ségolène s'intéresse-t-on à son look plutôt qu'à ce qu'elle dit ou ne dit pas ??

lebeaupin claude 09/03/2007 21:15

Nous ne pouvons qu'être admiratif , nous les hommes , devant la détermination , la ténacité ,et le courage des femmes . l'exemple de la Birmane Aung San Suu Kyi ,prix Nobel de la paix en 1991 , assignée à résidence dans la capitale de la Birmanie , Rangoon ,par le régime militaire au pouvoir . Sa volonté à libérer son peuple de l'oppression militaire pour ouvrir la voie de la démocratie ne peut que forcer l'admiration et le respect . J'éspère que la volonté et la détermination de Ségolène Royal permettra à notre peuple de découvrir que la femme est l'avenir de l'homme .

Lynette::0072: 09/03/2007 20:30

oui si je la sentais suffisement "forte" pour diriger ... mais là je la sens un peu manipulée, pas assez énergique....

Famille Giraud-Mora 09/03/2007 14:08

Avant l'ère de l'ARTT, nous avions droit à 1 H de crédit à notre compteur travail !!! C'était bien agréable, ma foi !Trêve de plaisanterie, c'est vrai qu'une journée ne suffit pas à mettre en valeur les femmes. Pour ce qui est de la France, même si les mentalités ont bien évolué, il est difficile d'être une femme dans le monde du travail (et de la politique), surtout une femme qui veut accéder à des fonctions dirigeantes ou d'encadrement. Il n'y a qu'à entendre, sur mon lieu de travail, les réflexions sur les femmes chef, et même super chef !!! (elle est dure, intransigeante, carriériste et j'en passe) Réflexions qui ne viennent pas uniquement des hommes, hélas ! J'en ai marre d'entendre ce genre de propos, qu'on ne dit jamais à propos des hommes.Quant à Ségolène, ceux qui me cotoient savent que j'ai du mal à cacher mon enthousiasme pour elle, mais je pense quand même que tout est fait pour qu'elle se plante, comme ça, on ne reviendra pas de sitôt sur une femme présidente de la république. On a bien vu Chirac sortir Mitterand pour battre Giscard, Mitterand aider Le Pen pour battre Chirac, etc.... Je vois bien tous ces bien-pensants du PS faire en sorte que SG ne remporte pas les élections pour pouvoir revenir en force en 2007. C'est mon analyse toute perso, mais on me dit qu'elle tient la route !!!Je rejoins une des lectrices du blog quand elle dit que les femmes ont un autre esprit que les hommes, et cela me ferait bien plaisir d'en avoir une à la tête de l'Etat. Voilà, tt le monde sait pour qui je vote !!! Je n'avais pas le tps de commenter ton article, heureusement, sinon, j'en aurais mis 4 pages !!!!Bises d'une FEMME  qui veut UNE FEMME  au pouvoir !!!!!! mdrrrr