Mexique (1ère partie)

Publié le par Nathalie

VOYAGE AU MEXIQUE (1ère partie)

Vous n'y croyiez plus ? Vous avez même pensé un temps qu'on n'était jamais partis au Mexique ?!

Et bien voilà ENFIN la preuve : le compte-rendu de notre écrivain familial...

Commençons avec la première partie de notre voyage, la visite de Mexico et des villes coloniales au nord du pays... et jeudi, ce sera parti pour la deuxième partie, la visite du Yucatan...

Alors bon voyage !


| View Show | Create Your Own | Playlist

Et pour ceux qui voudraient des détails...

Bonjour à tous,
Voici maintenant plus de 5 semaines que nous sommes rentrés de notre merveilleux voyage au MEXIQUE .... Je n'avais toujours pas eu le temps de me mettre au "traditionnel" compte-rendu de voyage, mais cette fois, c'est la bonne, ..., Clément dort depuis une heure Nat est partie aux cours de TANGO avec Christian, notre voisin : l'ordi est ENFIN libre .... OUI, je sais, ce n'est qu'un prétexte fallacieux, ... il faut juste se trouver un peu de temps !!!
 
Jeudi 21 décembre vers 18h30, départ vers Caracas puis petite nuit dans un hôtel proche de l'Aéroport.
 
Vendredi 22, nous sommes sur le pont vers 6h15, un rapide petit déjeuner et nous voilà prêts pour l'enregistrement des bagages .... L'avion pour Mexico doit partir à 9h10, mais, nous ne partirons que vers 10h15 .... normal, c'est le Venezuela, il y a toujours un peu de retard .....pour les dernières vérifications.
Nous arriverons sans encombre à MEXICO City vers 13h30 heure locale et un chauffeur fort sympathique nous emmènera jusqu'à notre hôtel situé à 10 minutes à pied du centre historique. Comme à son habitude, Clément se jettera sur la télévision pour trouver son programme favori, "GÉNIAL" dira-t-il, on peut tourner la télé vers le lit. Pour notre part, nous sortirons le guide pour commencer à s'orienter et vers 17h00 nous irons à la découverte du centre de la ville. En quelques minutes, nous nous sentons bien à l'aise, l'ambiance est agréable et les gens souriants !!! Des "panaderias" (boulangeries) habillent tous les coins de rues, ça tombe bien, nous nous y engouffrons et dégustons d'excellentes bugnes géantes (crêpes dures ou merveilles selon la régions d'où vous venez). Clément a déjà repéré les distributeurs de balles rebondissantes et décide d'entamer son capital vacance .... Puis nous continuerons notre chemin à la rencontre de la ville et de ses monuments. Nous nous arrêterons acheter des casse-têtes à un vendeur ambulant et assisterons même à un spectacle avec fanfare et déguisements extravagants sur les rois mages .... Normal, nous sommes proches de Noël et en pays catholique .... D'ailleurs, des crèches, nous en verrons de toutes les couleurs et de toutes les formes, tellement ressemblantes que Mireille, un jour, a cru que les animaux étaient vivants. NON, elle n'avait pas touché à la bouteille de Tequila, même si elle en réclamera pendant tout le voyage !!!!
Nous rentrerons tranquillement à l'hôtel déguster notre "pan de jamón" (spécialité vénézuélienne, pain fourré au jambon, raisins secs et olives. Clément en raffole mais sans olives et sans raisins !!!) et nous attendrons Mireille et Yvon qui viennent directement de France pour faire le voyage avec nous.
Ils arriveront donc vers 22h30 mais avec une valise en moins .... heureusement elle sera livrée le lendemain matin. OUF !!!
 
Samedi 23 décembre
 
Réunion au sommet pour organiser notre journée. Clément heureux de retrouver sa mamie lui saute dans les bras. Il passera ses vacances accroché à son bras et à faire des parties endiablées de pendu dans la voiture, des parties de "jeu du cochon" et bien sûr l'inévitable scrabble qui fera son entrée dans la famille le 24 décembre au soir.(Je m'y préparais depuis longtemps et il faudra bien un jour en faire une partie). Nous irons dans un premier temps nous réapprovisionner à la panaderia puis direction "Le café de Paris" pour une bonne boisson chaude. Nous sommes à plus de 2000 mètres d'altitude et les matinées sont fraîches. Nous prendrons le METRO (construction française !!! OUI MADAME !!! Mais non, nous ne sommes pas si nuls, nous les français, comme veulent nous le faire croire un certain nombre d'hommes politiques qui prétendent que rien ne va plus en France !!! Bon, pas de politique, ça me déprime suffisamment comme ça !) .... donc, nous prenons le METRO (construction française !!! OUI ....) et nous nous rendons au marché aux fleurs de MEXICO. Et là, le SPECTACLE commence, nous retrouvons les marchés du Pérou, de Birmanie, avec des couleurs, des odeurs, des commerçants qui veulent tout vous faire goûter, des curiosités, des objets et fruits typiques, .... Bref tout ce que nos aimons dans les voyages. La seconde partie du marché est consacrée aux fleurs, c'est encore plus coloré, bariolé, chamarré ... un vrai plaisir.
Ensuite nous irons visiter le centre historique avec sa place centrale (le ZOCALO), sa Cathédrale, le Palais national et les peintures du très réputé Diego RIBERA. Sur la place, plusieurs groupes d'indiens aztèques dansent au rythme effréné des musiques traditionnelles avec des costumes ornés de mille plumes. C'est aussi la place des contestations, on y retrouve plusieurs stands de mouvements zapatistes, marxistes, indiens aztèques et mayas et même ceux du Sous-Comandante MARCOS. On perdra plusieurs fois notre Mamie nationale, la photo, c'est plus fort qu'elle, ça l'attire, ça l'attire. Heureusement, Yvon, d'un oeil aguerri sait toujours où elle se trouve.
Vers 14h00, le ventre de Clément commençait à crier famine et se tournant vers sa voisine, il lui tint à peu près se langage. " Maman, là, j'ai vraiment faim !!!!"
Nous nous arrêterons et commanderons une "enchilada" en demandant à la serveuse si cela n'était pas trop piquant. La serveuse, ahurie, nous précisa qu'une "enchilada" sans "chili" (piment) c'était un peu comme une pizza sans pâte ... Donc nous avons reconsulté la carte et nous avons commandé des "Burritas". Ce sont des galettes de maïs fourré à la viande. C'est excellent et c'est servi comme avec tous les plats, avec une purée de pois noirs et du guacamole. Mais là, MÉFIANCE, le guacamole est détonnant. Il faut dire que ses sacrés mexicains mettent du piment partout, même dans les sandwiches jambon/fromage ...
Pour la nourriture, le Mexique est vraiment formidable. Il existe une variété faramineuse de galettes de maïs, toutes meilleures les unes que les autres, fourrées ou naturelles avec un guacamole dulce (doux=sans piment). Pour Clément, le meilleur c'est la QUESADILLA, une galette de maïs recouverte de fromage (queso) et passée au feu de bois. Avec ça, on aurait pu lui faire traverser le MEXIQUE (4 fois plus grand que la France). Leurs jus de fruits sont excellents et sans risques. L'Orchata, un jus de riz parfumé à la cannelle (pas comme celle d'Espagne ...) et la Jamaïca, un jus de fleurs d'hibiscus, ont fait le bonheur de Mireille et Nat. Les bières, plus d'une trentaine, ne sont pas mal non plus. Bien sûr, sans oublier les cocktails à la Tequila, pour les grands soirs. Et pour Mireille aussi !!!
Une petite siesta plus tard (Mireille et Yvon, champions de la randonnée, continueront, eux, à visiter cette merveilleuse ville) nous nous retrouvons place Garibaldi où les Mariachis chantent leurs sérénades. Des dizaines d'hommes tout droits sortis du meilleur épisode de Zorro, attendent le client, trompettes et guitares à la main.
Nous finirons notre journée en allant chercher notre voiture de location, Nat au plan et moi eu volant, nous sommes prêts à faire le tour du MEXIQUE ! La voiture que les loueurs nous présentent est du type CLIO, léger froid dans le dos (Rassure-toi, CLAUDE, je n'ai rien contre ce mini monospace de Renault): Mais où va-t-on loger tout le monde ??? Mais, SOULAGEMENT c'est juste un employé qui quitte son boulot ... OUF !!! La voiture louée est plutôt spacieuse, grand confort et lecteur CD en marche ....
 
Dimanche 24 décembre
 
7h45, le réveil du Clément se fait en douceur par une légère pression sur le bouton de la télévision, le son en sourdine, le bonheur pour un télé-phage de 8 ans. Aujourd´hui, direction les Pyramides de Teotihuacan, le site le plus proche de Mexico, naissance de la ville. Mexico, une des plus grande mégalopole du monde (Mexico seulement, c'est 9 millions d'hab. avec la banlieue, c'est 20 millions !!!!). Nous sommes le 24, et la ville se traverse à merveille. 45 minutes plus tard, grâce aux reines de la topographie (Mireille et Nat) nous sommes aux pieds des pyramides.
C'est gigantesque et vertigineux, nous sommes excités comme tout de fouler nos premières constructions mayas. Quelques essoufflements plus tard nous auront gravi les différents sites (Pyramides du Soleil, d'Octzcoalt, le Dieu serpent, pyramide de la Lune) La vue du haut est imprenable. Nat, bien que très courageuse sera vaincue par son vertige et restera à mi-chemin de la dernière pyramide ... il est vrai que dans la descente, les gens se mettent sur les fesses tellement c'est abrupte !!!
Nous retournerons tranquillement vers Mexico en faisant une pause à la Basilique María de Gadalupe, la patronne de tous les Méxicains. Nous sommes en pleines fêtes religieuses, les confessionnaux électroniques attendent des dizaines de fervents catholiques, les bougies enfument les entrées, on verra même une personne faire son chemin de croix, à genoux, jusqu'à la Basilique.
Puis retour à la chambre pour la préparation du réveillon .... Super Mamie a confectionné une branche de Noël avec quelques guirlandes et mini piñatas, le champagne (acheté à l'Aéroport) est dans le bac à glace, le foie gras se fait tartiner, Clément en grande pompe se promène tranquillement en slip (sa mère lui fait remarquer que ça ne se fait pas pour un réveillon et surtout que l'on va prendre des photos, je crois que c'est surtout les photos qui l'ont décidé à vêtir un peu !!!). Bref, nous passerons un moment très agréable et nous déballerons, surtout Clément, les cadeaux venus tout spécialement de France, de la part de toute la famille. Pour terminer cette soirée, nous ferons un Mexico-City by night. Tout simplement fabuleux, avec des lumières partout, féerique. Encore une veillée de Noël inoubliable.
 
 
 
Lundi 25, mardi 26 et Mercredi 27 décembre.
 
Nous laissons Mexico pour faire le tour de quelques villes coloniales, mais il nous faudra pas moins de 2 heures pour sortir de la ville. MERCI encore à l'IGN familiale, remarquable pour nous sortir du dédale autoroutier mexicain.
Nous nous arrêterons à Querétaro, magnifique cité dans le pur style colonial, église, places aux ficus centenaires, maisons typiques espagnoles avec de grandes fenêtres, du fer forgé et des portails en bois massif ....
Nous reprendrons la route pour nous diriger vers la ville qui restera la plus belle découverte de cette partie du voyage, Guanajuato. Cette ville fit la richesse de l'Espagne grâce aux centaines de tonnes d'argent sorties des mines dans des conditions moyenâgeuses. Nous entrons à la nuit tombée dans une ville qui ferait le bonheur des écologistes d'aujourd'hui. C'est un véritable enchevêtrement de souterrains (les anciennes mines en fait !) qui obligent les voitures à circuler autour de la ville sans presque jamais y pénétrer. Nous serons "obligés" de nous garer dans un parking périphérique pour ensuite se déplacer à pieds dans la ville. Le spectacle est formidable, nous découvrirons cette ville le lendemain, plus dans le détail, mais notre première impression est excellente. Notre hôtel, que nous aurons du mal à localiser est tout aussi merveilleux. Tout en hauteur, encastré entre les murs de la cité, tout en pierres apparentes, richement décoré, bois peints avec goût (ce sera la blague du séjour de ma Nat qui ne manquera pas de me demander à chaque fois si je n'aimerais pas ce style de décor pour Sérigny !!! ).
Nous consacrerons notre lendemain à visiter la ville en long, en large et en travers, les yeux écarquillés à chaque coin de rue par de nouvelles découvertes de monuments. Tout en passant au Musée Diego RIBERA et son égérie Frida Khalo, sans oublier quelques achats indispensables pour notre Clément grâce aux 10 dollars mexicains donnés par Mireille et Yvon (moins d'un euro mais une vraie richesse pour le pays ! Bon, il faut dire que le Clèm économise son argent de poche entre 2 vacances car au Venezuela, les babioles sont aussi chers qu'en Europe et ce n'est pas avec les 90ctes d'euros que lui donnent ces Thénardiers de parents qu'il peut faire quelque chose !!!).
Le lendemain, retour vers Mexico, en passant par San Miguel de Allende, ville coloniale "recolonisée" depuis plus de 50 ans par des américains de Nord (ATTENTION, vus d'Europe, les Américains, ce sont les USA. Mais ici, PAS DU TOUT, il faut nuancer !!! Un vénézuélien, un péruvien ou un mexicain c'est aussi un américain, MAIS du sud !!!). On y parle plus anglais qu'espagnol !!!
Nous rendrons la voiture en arrivant sur Mexico, et ce, non sans problèmes ... nos relations avec les loueurs de voitures ne sont pas des meilleures et j'ai horreur des terroristes de la carte bancaire. Bref, au final, après quelques énervements, ici et là, toujours avec la location de voitures, tout rentrera dans l'ordre ...

Publié dans Voyages

Commenter cet article

Francisco 02/03/2007 21:32

Bonsoir et merci pour les détails sur le Mexique, c'est souvent très intéressant ce type d'articles à cause des diverses opinions que chacun peu avoir sur un pays.
Bonne soirée et au plaisir de te lire.

gilles 20/02/2007 19:39

Vivement la 2ème partie (pour demain si possible). Le diaporama est super.; j\\\'aimerai bien savoir comment on procède pour que j\\\'essaie de faire mieux Bises du marin

alain 20/02/2007 14:08

Aussitôt remis sur pied je crois bien que je vais aller faire un tour dans ses pays qui on quelles que année derrière nous. Laurent raconte nous la suite au plus vite merci

jackyodile 20/02/2007 13:30

j'attends la suite avec impatience car ce voyage au mexique je pense vous laissera de bon souvenir.à Mimi et Yvon aussi je pense(malgré que je n'ai pas encore vu leurs photos)mais heureusement le pôete de la famille nous fait participer à vos voyages,merci Laurent bisous à tous les trois.

Martine 20/02/2007 10:20

Encore une fois merci de nous faire partager vos voyages. Encore un pays à programmer dans nos futurs voyages. Confisque vite l'ordi à Nat pour nous raconter la suite. Bravo à Mamie Mireille pour l'arbre de Noël. Bises à vous 3