Cocktail et pompon rouge !

Publié le par Nathalie

Cocktail et pompon rouge !

Bon, je sais bien que vous l'attendiez toutes ce compte-rendu de la soirée cocktail !!!

Bon, et bien voilà ! C'est parti !

Je m'étais mise sur mon 31! Pas de robe longue, tout de même, mais un petit (oui, j'ai pas les jambes de Julia Roberts !) pantalon noir (le noir ça fait toujours chic ! Et ça mincit ! Ce qui ne peut pas me nuire ...) et un petit haut thaï dans les tons roses.

J'avais tiré sur les cheveux pour les allonger au-dessus des oreilles, mais rien à faire !!! Du coup, j'avais opté pour une petit décolleté, histoire d'attirer le regard ailleurs que sur mes oreilles !!! (Faut savoir jouer avec ses attributs!).

Laurent devait me récupérer mes chaussures chez le cordonnier vers 17h, en allant chercher la baby-sitter (bon, elles auraient dû être prêtes la veille, mais, on est au Venezuela, faut pas trop en demander !).

Tout était parfait ! Je n'avais pas fait de taches sur mon pantalon en préparant le plateau-repas du Brad Junior ; je n'attendais plus que la baby-sitter...

17h30 : Ah ! Les voilà ! Le Brad, Aylin (c'est la baby-sitter) mais PAS LES CHAUSSURES !

Vous savez ce que c'est vous les filles ! Si je devais changer de chaussures, alors, il fallait aussi changer de tenue !!! Mon Dieu !

17h32 : Le Brad me rassure : je pars en savates (et puis quoi encore) et on doit récupérer les chaussures au passage ! Ouf ! Je suis sauvée !

 

17h35 : Un minuto, por favor !  Le cordonnier me dit qu'il a presque terminé !

17h50 : Ça y est, j'ai les chaussures aux pieds ! Mon Dieu, que les minutes sont longues au Venezuela !

18h20 : Arrivée au cocktail. Le Brad se poste à l'entrée avec les officiels et les officiers ; il doit faire les présentations, si j'ai bien compris... D'ailleurs, je lui ai fait réviser la liste des noms dans la voiture...(Je trouve ça rigolo, pas vous ?)

18h28 : Je suis seule sur le pont du bateau à attendre les autres invités ! J'aperçois mon Brad un peu plus loin... Qu'il est beau mon Brad avec sa petite chemise rouge ! Enfin, ce soir, il est surtout aux autres...

18h31 : Les premiers invités arrivent. OUF ! Je vais me sentir moins seule... Remarquez que pour un cocktail à 18h30, ils ne sont pas en retard ! Ça m'arrange !

Petit à petit, tout le monde arrive.

L'ambiance est plutôt détendue, on s'embrasse, on se serre des mains, on fait connaissance...

A l'occasion, on boit un petit coup : faut dire que les marins ont apporté du vin français et du champagne français !!! Oui, pour vous qui sortez des fêtes de fin d'année en France, ça paraît banal... Mais vu d'ici ! On ne laisse pas sa coupe ! Limite on écraserait les pieds de la voisine pour être sûre d'en avoir une deuxième coupe !

Non, en fait, on a tous été très courtois ! Faut dire qu'avec ce qu'il y avait de boisson et de petits fours tous meilleurs les uns que les autres, cela aurait été dommage de se battre...

21h00 : Tiens, au fait, je n'ai pas vu mon Brad de la soirée ?!

21h01 : Je le localise dans un coin... Il fait son beau, il serre des mains, je le soupçonne d'être en campagne électorale... Pourvu qu'il ne fasse pas d'ombre à Ségolène !

21h03 : Dites-donc, il est en train de parler avec une grande brune ! Mais que dis-je ? Une grande brune ! Elle est IMMENSE !!! (Je suis sûre que je ne lui arrive pas plus haut que le nombril !) Et jolie en plus !

21h10 : Toujours avec la brune !

21h11 : J'y vais ! Ça ne peut plus durer !

21h12 : Un charmant marin vient me faire la conversation ! Bon, j'y connais rien en uniforme, ni en grade, mais celui-ci est plutôt élégant, tout en blanc... Il me raconte ses différentes affectations (ils en voient du pays les marins !).

21h30 : Un plateau de petits-fours accompagné d'un autre charmant marin (ou le contraire, je ne sais plus) passe à côté de moi ! Qu'ils sont bons ces petits-fours !

 " Ils ont été préparés sur le bateau tous ces petits-fours ?

- Oui !

- Il faudra féliciter le cuisinier de ma part ! (Ça fait femme de consul, ça comme phrase, non ? Je m'en sors pas mal finalement ?). Et vous mangez tous les jours comme ça ?

- Non !

- Dommage, sinon, j'aurais signé demain pour la Marine !!!

- Cela aurait été avec plaisir ! (Bon, je vous l'avoue, ça, il ne l'a pas dit... Mais il aurait pu, ou dû... Il s'est contenté de rire ! J'ai pas pris ça pour un compliment ! Ces marins alors !).

22h30 : Ah tiens ! J'avais oublié mon Brad avec sa grande brune !

22h31 : Je le localise avec un petit brun plutôt râblé... Plus de risque ! Finalement, je ne devais pas être aussi jalouse que ça ! Je l'avais oublié pendant plus d'une heure !

22h35 : C'est ce marin aussi qui a détourné mon attention ! Il n'avait même pas de pompom, en plus !

Ah OUI ! tiens, d'un coup je réalise qu'il n'avait pas de pompon !!!

Mais que fait la police ? Les marins ne portent plus de pompons rouges ???

22h38 : Je commence à enquêter auprès des gens que je connais (faudrait pas non plus avoir l'air d'une gourde s'il y a eu du changement dans le pompon et qu'on ne m'en n'aurait pas informée ! Il vaudrait mieux le savoir avant de questionner les marins).

22h45 : On est maintenant 6 à se poser la même question ! Comme ça je ne suis plus la seule gourde ! Hi! Hi! (Je suis contente de moi sur le coup !).

22h47 : L'une d'entre nous, sûrement plus hardie que les autres est allée poser la question !

... ???

... ??? (attente)

22h50 : Le mousse arrive avec son "bachis" (c'est comme ça qu'il a dit que ça s'appelait, mais je ne l'ai pas trouvé dans le dictionnaire) surmonté d'un MAGNIFIQUE POMPON ROUGE !

22h52 : Ruée de femmes sur le pompon ! (Et mon amie Françoise n'était pas la dernière ! Vous vous souvenez c'est l'amie de chez le coiffeur !) Il paraît que ça porte bonheur ! Faudrait pas laisser passer l'occasion !!! (Bon, pour la ruée, en fait, je crois qu'on était 4... À presque 23h, la plupart étaient parties dormir ; il ne restaient plus que les accros!).

Le jeune mousse était tout ému !!!

Le mythe du pompon a eu chaud !!! On avait failli passer toute la soirée avec des marins sans voir un seul pompon ! Vous rendez-vous compte ?

...

Sauf que, et oui, y'a un "sauf que"...

...

Figurez-vous que je suis allée sur internet pour voir un peu d'où venait ce mythe du pompon qui porte bonheur. Et je n'ai trouvé aucune explication !!!

En revanche, j'y ai vu que ce qui portait bonheur c'était de toucher le pompon et de faire la bise au marin ! Vous vous rendez compte les filles ? J'étais à 5 cm d'un marin, et je n'ai réalisé que LA MOITIÉ du rituel !

Je ne suis pas prête d'en recroiser un de marin et j'ai oublié de lui faire la bise !!!

Je ne sais pas si je vais pouvoir attendre la prochaine escale de la Marine Française dans les environs !!!

On râte parfois de ces occasions !!!...

Commenter cet article

ginette 08/02/2007 20:09

je me régale tjs en te lisant, je m' imagine sur le bateau .. j'aurai aimé aussi voir ton brad avec sa chemise rouge, rien à craindre c'est un cousin quoi que ... par alliance (là ça m'arrange !!!).attention, je compte les curseurs soit en te lisant j'ai bu trop de champagne ou toi tu en as trop bu, en tt cas je n'ai rien vu ... en attendant gros bisous -
les marseillais

Martine 08/02/2007 17:11

Tu demanderas à ton oncle, il a toujours son paquetage de marin et son bachis, bien sûr. Je crois, même qu'il a des pompoms de rechange. Sinon, tes chaussures ont-elles tenu la soirée ? Bises

jackyodile 08/02/2007 14:23

,les marins t'ont fait tournér la tete quand meme pendant 1h 30,à en oublier laurent et sa grande brune, mais bon je comprends ce n'est pas tous les jours que tu vois le "pompom" des marins bien sur.  heureusement que tu avais recupérer tes chaussures,j'imagine Madame la consul en chausson!!!!       bisous 

isabelle 08/02/2007 08:35

Nath, pardon, madame la femme de consul honoraire- si Laurent est Brad, quand deviens-tu Angelina? Tu ecris comme tu racontes, et ca nous rappelle que tu manques a Rangoun...
Baisers a tous les trois