86 400 euros ! (suite)

Publié le par Nathalie

Bon, vous n'avez été que quelques-uns à "participer" au petit jeu mais je vous remercie néanmoins de m'avoir fait part de vos réflexions...

Beaucoup ont pensé à se faire plaisir avec cet argent et à faire plaisir aux autres, aux gens qu'ils aiment. Quelques-uns, prévoyants, ont essayé de spéculer sur l'avenir... C'était aussi une possibilité. Pour ma part, lorsque j'ai réfléchi au sujet, je me disais aussi que j'essaierais, au jour le jour, d'en profiter pour faire ce que j'aime, ce qui me fait plaisir et j'en profiterais pour essayer de faire plaisir aux gens que j'aime... tant que ça durerait !!!

L'un d'entre vous (il se reconnaîtra) à tout de suite penser au "truc"... Allez, je vous l'expose...

" Cette banque magique, nous l'avons tous, c'est le temps ! La corne d'abondance des secondes qui s'égrènent ! Chaque matin, au réveil, nous sommes crédités de 86 400 secondes de vie pour la journée, et lorsque nous nous endormons le soir il n'y a pas de report à nouveau ; ce qui n'a pas été vécu dans la journée est perdu, hier vient de passer. Chaque matin cette magie recommence, nous sommes recrédités de 86 400 secondes de vie, et nous jouons avec cette règle incontournable : la banque peut fermer notre compte à n'importe quel moment, sans aucun préavis. Alors qu'en faisons-nous de nos 86400 secondes quotidiennes ?

Cela n'est-il pas plus important que les euros, des secondes de vie ?"

Ceci est extrait d'une de mes lectures  de vacances que je vous présenterai prochainement. On peut penser que c'est fataliste comme façon de voir les choses. Je trouve au contraire que c'est très optimiste... Car ça signifie qu'à partir du moment où on est conscient de ça, on réalise vraiment la chance qui nous est donnée chaque matin. On peut alors essayer de profiter de chaque seconde, de partager avec ceux qu'on aime (comme on l'aurait fait avec l'argent) et ainsi "rentabiliser" notre capital-vie...

Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article