La migration de Noël...

Publié le par NatduVénéz

 

LA MIGRATION DE NOEL…
 
hébergement gratuit de photos & vidéos avec www.photomania.com
Le Robinus est une espèce qui ne migre pas pour Noël…
 
Ce n’est pas qu’il ne voudrait pas, et il a même déjà essayé plusieurs fois…
Cependant, voilà, les éléments, mais surtout la logistique, sont contre lui.
 
Et oui, parce que contrairement aux oies sauvages, il migrerait alors vers des contrées plus froides que son habitat habituel…
Du coup, son pelage d’hiver n’étant pas suffisant, il lui faudrait emprunter pelisses et autres fourrures. 
Bon, bien sûr, pour les grands Robinus, il reste bien quelques vestiges des temps anciens (plus très « tendance », mais chauds, c’est l’essentiel, non ?)
Mais pour le petit Robinus, c’est une autre paire de manches…Et oui, ce « petit-là » ne trouve rien de mieux à faire que de grandir ; ce qui signifie que tout investissement en « pelisse d’hiver – taille petit Robinus » devient immédiatement caduque après les deux semaines d’utilisation hivernale…
 
Outre les soucis logistiques liés au climat, les Robinus rencontrent ensuite le problème du décalage horaire qu’il faut « avaler » rapidement avant d’avaler les tonnes de nourriture offertes au cours de leurs pérégrinations familiales…
 
Pourtant, ils aiment l’ambiance festive de fin d’année, ils aiment les fêtes de réveillon, ils aiment le foie gras, les huîtres (ah ? – soupir de bonheur en entendant ce mot), la bûche, les marrons, le saumon fumé (bon, j’arrête, sinon je vais avoir faim), ils aiment les bisous pour les vœux de nouvelle année (c’est plus chaleureux que par téléphone), ils aiment les feux de cheminée quand dehors il fait froid, ils aiment surtout quand ils ont la chance d’avoir de la neige, ils aiment…tout...
 
Mais voilà, les retours sont trop pénibles : l’estomac nous rappelle les excès par des crises acides régulières, le cerveau ne sait plus où il habite (il veut dormir quand c’est l’heure de se lever, et demande de l’activité quand il fait nuit dehors…).
 
Alors les Robinus ne migrent plus pour Noël. Ils restent au chaud, souvent seuls, mais pas toujours (parfois ce sont les « oiseaux » français qui migrent vers les tropiques).
 
Mais, ce n’est pas parce qu’ils ne se déplacent plus, qu’ils ne pensent plus à vous !
 
Alors BONNES FÊTES DE FIN D’ANNEE A TOUS !
 
Et n’oubliez pas qu’on vous aime….

Commenter cet article

Beatrice 25/12/2007 23:11

Comme les jours passent et nous allons glisser tout doucement vers 2008. Bonne et heureuse année des  Hérault(s). A l'année prochaine pour encore se réjouir des mésaventures de Brad et autres histoires. Béa H.   

mandois 23/12/2007 22:35

JOYEUX NOEL ET BONNE ANNEE A VOUS 3 De la part des MANDOIS JUNIORSNAT. C'est toujours un vrai régal de te lire vraiment à chaque fois j'adore. BISOUS ET A L'ANNEE PROCHAINE SUR LE BLOG puisque vous êtes encore partis en vouacances.....béa M.

NatduVénéz 14/12/2007 13:30

@Marie-Line : merci pour ce message plein d'amour... Bises à tous les trois et bises au sapin aussi... euh, non ! Le sapin, il pique ! A bientôt !

Marie-Line 13/12/2007 23:17

He bien voila.  Ce soir on a fait le sapin. Et malgré les 19 ans et  16 ans des garçons,ils étaient ravis de décorer ce sapin. Même que j'avais intérêt à les attendre pour la déco...  On a mis les guirlandes, les boules rouges et or (j'y tiens en rouge et or) et on a aimé  ce temps passé ensemble à penser à ce que l'on allait bien pouvoir  offrir à ceux qu'on aime,  pour faire plaisir.Car Noël c'est ça: faire plaisir à ceux qu'on aime. Sinon à quoi ça servirait qu'on  se creuse les méninges pour trouver une idée pour un cadeau.Faire plaisir à ceux qu'on aime et penser à tous ceux qui n'ont personne à aimer.  Mais  nous on a plein de monde à aimer  C''est ça Noël.BON ALLER......... VIVE NOEL ...........ET VIVE NOUS.......ON PENSE A VOUS.......... Si si..; on y pense...   pleins de bisous

NatduVénéz 13/12/2007 16:03

@La Dudu : merci de nous plaindre si gentiment, surtout que tu sais ce que c'est les Noëls en expat... On pensera à vous bien fort. Bises.