Le voyage de Monsieur Berrichon...

Publié le par NatduVénéz

LE VOYAGE DE MONSIEUR BERRICHON...

hébergement gratuit de photos & vidéos avec www.photomania.com Bon, je sais, c'est terrible cette période de grèves... Y'a du monde partout ; les transports en commun sont bondés ; il faut des heures pour aller au boulot...

Je vous soutiens moralement, même de loin... Tout en soutenant le droit de grève, je le précise...

Je m'imagine à votre place, coincée dans le métro, entre deux gars qui nous montent sur les pieds !!!

Mais parmi tous ces gens, écrasés dans le métro, y'en a un, plus malin que les autres, qui a trouvé une astuce...

Appelons-le Monsieur Berrichon
(il se reconnaîtra, hi, hi !).

Monsieur Berrichon est un peu fort, certes, mais au deumeurant, fort sympathique...

Mais à quoi ça sert d'être sympathique au milieu de dizaines de gars qui, comme vous, doivent aller bosser et sont super énervés par les grèves, parce que, du coup, ils sont tout serrés dans le wagon ??? Hein ?

A quoi ça sert d'être sympathique quand arrive la station de métro à laquelle il faut descendre et qu'on est coincé au fond du wagon ?

Alors Monsieur Berrichon essaie un "excusez-moi, SVP, il faut que je descende", très poli, très sympathique...

Mais, évidemment, ça ne sert à rien ! Tout le monde pousse, joue des coudes ; impossible de se frayer un chemin vers la sortie !

Il re-essaie, un peu plus fort, un peu moins sympathique sûrement... Rien à faire ! La voie vers la porte ne s'ouvre pas plus !!!

Et là, un éclair de génie dans la tête de Monsieur Berrichon. Il hurle :

"LAISSEZ MOI PASSER
LAISSEZ MOI DESCENDRE

REGARDEZ

JE SUIS GROS

LAISSEZ DESCENDRE LE GROS

JE LIBERE DEUX PLACES A MOI TOUT SEUL
!!!"


 Et là, miracle...
Les gens s'écartent comme la mer Rouge devant Moïse, pour voir le gros.
Ils le regardent avec un air amusé (enfin j'espère car il a quand même le sens de l'humour ce Monsieur Berrichon, non ?), et se poussent pour le laisser descendre...

C'est pas magique, ça ?

PS : Toute ressemblance avec des personnes existantes ne serait ni fortuite, ni involontaire ; notre ami, Monsieur berrichon, vient de nous raconter la scène au téléphone !

Trop fort ce monsieur Berrichon, non ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NatduVénéz 22/11/2007 16:34

@Jean-Paul : Je te trouve bien en forme !!! Bon, alors, pour le jeu, vous aurez demain des indices car j'ai réalisé que c'était un peu difficile... Donc, patience ! Et puis, je voudrais t'y voir sur le bord de l'autoroute à regarder passer les voitures... Je crois que je lèverai la tête quand je passerai sous un pont d'autoroute la prochaine fois !PS : le Brad est mort de rire en lisant ton commentaire... Il ne serait pas en train de se moquer de moi ?@La mère Denis : Elle ne serait pas de la famille de Jean-Paul cette mère Denis ?@Ashley : Oui, je te le confirme, il est gentil et drôle ce Monsieur Berrichon... et lui sont arrivées d'autres aventures que je vous relaterai bientôt...@Cecile : Oui, il est drôle, il me fait mourir de rire !@Zaboo : Bonne idée le "sac abandonné". Je vais la suggérée à monsieur Berrichon.@La Vouneuillette : T'es une petite maligne, toi alors !!! T'as découvert l'identité de mon monsieur Berrichon... Mais "chuuuut!!!", il veut rester anonyme...@Elodie : Moi, pareil ! Je reste à la campagne...

Elodie la marguerite 22/11/2007 14:31

Alors là, chapeau ! Non pas tant pour faire preuve d'humour et de vivacité d'esprit que pour les garder un jour de grève. Moi j'aurais mordu ces jours-là. C'est pour ça que je suis bien à la campagne !

la vouneuillette 22/11/2007 12:15

Connaissant un peu Monsieur Berrichon , ça ne m'étonne pas de lui , et bravo de garder encore de l'humour  , dans  de telles circonstances !!!!! C'est là que tu te dis que tu es bien à la campagne !!!!!!La Vouneuillette

zaboo 22/11/2007 12:07

Alors là ! Je commence la journée en éclatant de rire !Super bien raconté.Il paraît que le "ya un sac abandonné !" marche bien.................bisous et merci pour cette histoire.

CECILE 22/11/2007 11:10

Il a beaucoup d'humour ce monsieur Berrichon ;-)