Postillon...

Publié le par NatduVénéz

POSTILLON...

Postillon : nom masculin
   sens 1 : Autrefois,
conducteur des chevaux d'une voiture de poste.
   sens 2 : Goutelette de salive projetée en parlant.

hébergement gratuit de photos & vidéos avec www.photomania.com Alors, bien sûr je pourrais vous parler de cet "ancien temps", où on se promenait en voiture à cheval, ou à chevaux, c'était selon les moyens...
Du coup, j'en profiterais pour vous parler des grandes robes à crinoline, des châteaux, des princes charmants et des princesses...

Et bien, non, l'heure n'est point aux minauderies !

Nous allons parler sérieusement, je dirais même très sérieusement...

Pour cela, nous allons nous projeter quelques semaines en arrière. Vous êtes à une fête de famille, très attendue et très réussie.
C'est l'heure de l'apéro.
Vous déambulez, votre verre de champagne à la main (et oui, chez les Robinus, on sait recevoir !), à travers les convives.
Et là, vous êtes alpagué par une dame d'un certain âge (voire d'un âge certain...) qui commence à vous faire la conversation.

Vous avez de la chance, elle a de la conversation et elle vous épargne les détails sur son arthrose ou sa dernière phlébite !
...
Mais, voilà, vous n'envisagez tout de même pas de passer la soirée avec elle et vous commencez à jeter des regards vers une proie plus jeune à qui vous pourriez faire votre tour de séduction...
Non, non ! Vous ne vous ennuyez pas ! Vous êtes poli quand même !!!
...
Et puis, d'un coup, au détour d'une phrase, la dame âgée, pourtant très digne, laisse échapper un postillon qui plonge direct dans votre coupe de champagne !!!

MON DIEU ! MAIS QUELLE HORREUR !
...
Le pire dans tout ça, c'est qu'elle a vu ce qu'elle avait fait et elle sait que vous avez vu aussi...
...
Que faire ? 

Vous ne pouvez pas la planter là pour aller vous chercher une autre coupe !

Vous ne pouvez pas non plus finir ladite coupe !

MON DIEU ! QUEL DILEMME !

Cela vous est déjà arrivé de vous trouver dans ce genre de situation ?

Et bien, l'été dernier, c'est arrivé à mon Brad !

Vous auriez vu ma tête quand je l'ai vu vider sa coupe de champagne dans l'évier (car, bien entendu, je n'avais pas assisté à la scène).

- Mais t'es fou pourquoi tu fais ça ? T'aurais dû me la donner si tu n'en voulais pas ! Je l'aurais bu, moi, ce champagne !
(oui, oui, j'ai toujours eu le sens du dévouement !!! Surtout pour du champagne ! Oui, bon, bah chacun ses faiblesses...)

- Oui, bah, ça m'étonnerait bien que tu l'aurais bu mon champagne !
 (et là, il me narre la scène ci-dessus racontée... Autant vous dire qu'on était tous les deux morts de rire !).

Et vous savez ce qu'il a fait lui, après le coup du postillon de la vieille dame ?

Et bien, il a continué à lui faire la conversation, comme si de rien n'était, pendant 10 minutes !!! 

QUEL DIPLOMATE CE BRAD !

Mais il n'a pas bu le champagne ! Faut pas pousser quand même !!!

Commenter cet article

NatduVénéz 20/10/2007 17:15

@Titeknacky : Mon dieu, quelle horreur ! Je n'ose même pas imaginer qu'il aurait pu boire la coupe !@FD : Bah, moi, je crois que j'aurais coupé court à la converstaion... De toute façon, je ne suis pas sure que j'aurais pu me concentrer tant que je n'aurais pas changé de verre !

FD 19/10/2007 19:14

Ah ben j'aurais fait comme le Brad, bien mortifiée de sacrifier mon champagne ! et toi, tu aurais fait quoi ?!!

titeknacky 19/10/2007 18:38

arfff c'est clair qu'il est bien ce Brad

Sur le coup j'ai eu peur quand j'ai commencé à lire ... "vous auriez viu ma tête ..." je croyais qu'il l'avait bue ;o)

Bisous et bon week end

NatduVénéz 19/10/2007 13:32

@Jean-Paul : Je te reconnais bien là, pas de pitié pour les vieilles dames, hein ?@La Vouneuillette : Quand tu vas savoir qui c'est !!! Tu rigoleras encore plus !!!@Rosie : Tu as raison, la situation était comique... Loin de moi aussi l'idée de me moquer de la vieille dame ; ça pourrait nous arriver à tous...@Ashley : T'es sure que ça ne t'est jamais arrivé ? et que t'aurais oublié !!!@Odile : c'est vrai, j'ai toujours admiré la diplomatie de mon Brad.@Cecile : Tu es alors très diplomate toi aussi. Je ne suis pas sure que j'aurais pu rester aussi stoïque, moi !

CECILE 19/10/2007 11:33

 Quel bonheur à lire ce billet. J'ai bien ri ! Alors, ce que j'aurai fait ??? J'aurai certainement après une grimace de dégoût,  fait celle qui n'a rien vu, et puis dès que possible j'aurai vidé et changé de verre.